Le magazine Histoire Canada, avec l’aide de la SHIC, vient juste de publier un article sur le quarantième anniversaire du mouvement des réfugiés indochinois au Canada.

30 avril: Une date pour commémorer les réfugiés indochinois au Canada

Le 30 avril est maintenant reconnu légalement comme la journée de commémoration pour le mouvement des réfugiés indochinois. Le président de la SHIC, Michael Molloy, a rencontré les sénateurs et cette audience est maintenant en ligne. (Note : Vidéos optimisés pour Internet Explorer). En parlant sur le mouvement des « boat-people » au Canada, Molloy a dit, Ce mouvement « … était une réalisation étonnante. Il a été rendu possible par un leadership exceptionnel à tous les niveaux de gouvernement, par des fonctionnaires qui travaillèrent très fort, et surtout, par des centaines de milliers de Canadiens ordinaires qui ont parrainé des réfugiés à travers leurs églises et synagogues, leurs clubs philanthropiques, des syndicats et des groupes spéciaux d’amis et de voisins ».

Assemblée générale annuelle de la Société

L’assemblée générale annuelle, qui a lieu en octobre, de la Société a présenté un exposé de Marie Chapman, chef de la direction du Musée canadien de l’immigration du Quai 21. Mme Chapman a parlé de la prochaine réouverture du Musée et sur le partenariat entre le Musée et la Société. Aussi, Patti Harper, chef des archives et collections de recherche à l’Université Carleton a parlé des archives ougandaises à laquelle la Société a apporté une contribution significative. Un article décrit l’événement plus en détail.